L'origine ?

Mise au point dans les années 1960 par le Dr A. Caycedo, psychiatre colombien, la sophrologie est une synthèse de techniques orientales (yoga dynamique, méditation bouddhiste et zen...) et de relaxation occidentale (training autogène de Schultz, méthode Vittoz, relaxation progressive de Jacobson....)

Étymologiquement et selon l'inventeur de la méthode, "sophrologie" provient du grec SOS (l'harmonie), PHREN (la conscience) et LOGOS (l'étude). 

La déontologie 

La sophrologie ne se substitue pas à un traitement médical. En nous apprenant à gérer le stress de la vie, elle contribue à une forme d’harmonie entre physique et mental.

Quand il n'est pas médecin, le sophrologue reste dans le cadre fixé par le code déontologique de sa profession ou de sa fédération. La finalité de la méthode sophrologique est de nous conduire vers plus d’autonomie et de liberté.